Présentation du CRDC

paris1logoLe CRDC constitue un pôle de recherches, d’échanges et de documentation ayant vocation à réunir tous ceux qui s’intéressent au contenu et à l’évolution du droit constitutionnel en France et à l’étranger. Il constitue l’une des équipes d’accueil du M2 de droit public interne et du M2 de droit public comparé des Etats européens de l’Université Paris 1- Panthéon-Sorbonne et est associé à l’Ecole doctorale de droit public et de droit fiscal.

logo-Ecole-de-droit-Sorbonne

Le CRDC a été créé en 1972 par M. François Luchaire, ancien membre du Conseil constitutionnel, ancien président de l’Université Paris 1. Il a ensuite été dirigé de 1989 à 1997 par M. Gérard Conac, Professeur émérite de l’Université Paris 1, puis, jusqu’à décembre 2003, par MM. Jean Gicquel, Professeur, et Didier Maus, professeur associé à l’Université Paris 1. Il est aujourd’hui animé par MM. les Professeurs Bertrand Mathieu et Michel Verpeaux.

L’objectif principal du CRDC est de favoriser la recherche en droit constitutionnel par l’encadrement des jeunes chercheurs, l’organisation de colloques, séminaires et journées d’études, la publication d’ouvrages et de documents, et le soutien aux enseignements de droit constitutionnel français et comparé.

Soucieux de ne pas se limiter à une conception hexagonale des thèmes abordés, les responsables du CRDC veillent à intégrer systématiquement la dimension internationale, notamment européenne, dans les recherches et travaux.

Conscient du caractère indispensable pour la recherche d’une coopération scientifique, le CRDC s’est engagé dans une politique d’étroite collaboration avec des centres français et étrangers. Il est associé à la vie de l’Association internationale de droit constitutionnel ainsi qu’aux travaux de l’Association française des constitutionnalistes.

Les membres du CRDC sont fréquemment sollicités pour des missions d’expertise et de consultation au profit d’autorités ou de responsables étrangers (Albanie, Angola, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Chili, Colombie, Comores, Congo, Ghana, Guinée Bissau, Mali, Pologne, Roumanie, Russie, Tchécoslovaquie?).

Le Centre s’honore d’avoir compté parmi ses membres le professeur Léo Hamon (1908-1993), ancien ministre, dont la jeunesse d’esprit et la curiosité intellectuelle ont constitué de précieux encouragements pour les générations suivantes.